inspirez vous des gladiateurs

Leadership : inspirez vous des gladiateurs !
Par Valerie LANDRIEU | 15/05/2014
Et vous, dans votre entreprise, êtes-vous un leader plutôt gladiateur ou plutôt Bisounours ?

Bisounous ou gladiateur ? Un peu caricatural, certes, mais pour Jean-Louis Raynaud, directeur de l’Advanced management programme de l’Edhec, la question vaut d’être posée. D’autant que le leadership, cette « capacité à faire penser les autres autrement que s’ils étaient tous seuls », concerne, estime-t-il, chaque manager, à quelque échelon qu’il soit, dans l’entreprise.

Expert en management, le professeur a identifié dix leviers pour améliorer son leadership… en s’inspirant souvent des héros antiques et beaucoup moins des peluches.

1.Cultivez une vision…(Etes-vous de ces leaders qui font adhérer au projet d’entreprise? « L’argent ne suffit pas pour motiver les collaborateurs », rappelle Jean-Louis Raynaud. « L’argent est un fusil à un coup, qui ne permet pas de travailler sur le long terme. » Partager une vision en revanche, c’est permettre aux collaborateurs de donner du sens à ce qu’ils font. « Le bon leadership va consister à faire émerger du sens et à inspirer ». Vous transformez-vous pour autant en un leader en peluche ? « Donner du sens et une vision relève d’un esprit gladiateur », diagnostique Jean-Louis Raynaud. « La vision est un outil qui engendre de la motivation ».

2. Servez « J’ai souvent envie de poser la question aux cadres-dirigeants que je rencontre : « Vous roulez pour qui ? », confie Jean-Louis Raynaud. « Soyez gladiateur ! Servez l’organisation pour laquelle vous travaillez. » Pourquoi sont-ils nombreux à ne pas agir dans cette logique ? « Parce qu’ils ont perdu le sens », explique Jean-Louis Raynaud.

3. Faites grandir vos collaborateurs… « Le but du leader devrait être de renforcer les forces de chacun, et de rendre leurs faiblesses anodines », écrivait le théoricien américain du management Peter Drucker, qui, il est vrai, fut d’un autre siècle(1909-2005). Chacun de vos collaborateurs devrait pouvoir dire : « Mes buts sont clairs, je suis bien formé, j’ai l’information nécessaire, mon chef me fait confiance, il est présent quand j’ai besoin de lui, nous apprenons et nous grandissons … » « Le collectif perd du terrain dans les organisations. C’est pourtant le meilleur remède contre les risques psychosociaux », regrette Jean-Louis Raynaud.

4. Réinventez, encore une fois …Un gladiateur se concentre sur l’avenir.

5. Développez votre communication… Soyez visible et audible…

6. Cultivez la négociation. Ni bisounours (« que suis-je prêt à lâcher ? »), ni gladiateur («  je ne lâcherais rien »). « On ne négocie pas pour arriver à un accord mais pour faire comprendre ses positions», défend Jean-Louis Raynaud. La table de négociations se transforme alors en table de dialogue pour communiquer sur des métamorphoses.

7. Développez vos zones d’influences… et considérez trois réseaux : le réseau stratégique (proximité avec la direction générale) ; le réseau opérationnel et le réseau développement personnel (les soutiens)…

8.Valoriser les résultats – ceux des autres. « Il faut savoir saluer le travail des collaborateurs. Cela contribue au sens et au collectif »

9.Incarnez les valeurs de l’entreprise. « Les entreprises affichent beaucoup leurs valeurs sur les murs de leur site internet mais à l’intérieur comment vivent-elles ? », pointe Jean-Louis Reynaud. Walk the talk (Alignez les paroles et les actes) pour rétablir la confiance.

10.Transmettez – soyez le « gladiateur de la transmission ». Un des enjeux du leader est de savoir transmettre et de cultiver la capacité de simplifier la complexité. Et avant de partir… Formez un successeur compétent.

Please follow and like us:
error

Author: chrisfranskin